Union des musulmans des Alpes Maritimes

ACTUALITÉS

ECOLE BOMBARDEE EN SYRIE, CRIME CONTRE L'HUMANITE

Ce mercredi, une école de la province d’Idlib (nord-ouest de la Syrie) a été la cible de frappes aériennes répétées. Selon l’Unicef, ce bombardement a causé la mort de 22 enfants et 6 enseignants. Les témoins expliquent que ces enfants et leurs enseignants ont trouvé la mort alors qu’ils étaient en train d’évacuer l’école en proie à des frappes incessantes.
 
L’Unicef évoque "une tragédie" et un possible "crime de guerre" alors que Ban Ki-moon, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), a demandé une "enquête immédiate et impartiale". "Si elle est délibérée, cette attaque peut s’apparenter à un crime de guerre", a-t-il dit.
 
Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères de la France a déclaré lors d’une conférence de presse : « Qui est responsable ? En tout cas, ce n’est pas l’opposition [au régime syrien], car pour bombarder il faut des avions. Ce sont soit les Syriens, le régime de Bachar Al-Assad, soit les Russes ».
 
L’UMAM condamne avec la plus grande fermeté ce crime de guerre qui avilie irrémédiablement les auteurs de cet horreur.
 
L’UMAM espère que les responsables de ce bombardement ainsi que ceux de tous les bombardements qui ont visés inlassablement des structures ou unités protégées par le droit international soient poursuivis et punis.
 
L’UMAM appelle la France, l’Union Européenne ainsi que l’ensemble de la communauté internationale à refuser le massacre journalier et continu de la population syrienne. Nous serons tous responsables devant l’histoire et les générations futures de ce drame humanitaire sans précédent depuis la seconde guerre mondiale.
 
A Nice, Le 28 octobre 2016
 
Union des Musulmans des Alpes Maritimes
 

« Retour aux actualités

Ecole bombardée en Syrie, crime contre l'humanité